• Chapitre I - Episode 6



    Elle décroche :
         - Eden Clérie.
         - Hé Ninha, c'est Joao, habille toi. Fais fissa ! Je passe te chercher dans un quart d'heure. Je t'emmène à Parati, ma sœur a loué un appartement près du fort, c'est ma-gi-que ,
    dit-il en accentuant bien chaque syllabe.
         - Je ne peux pas t'accompagner Joao. As-tu vu Brito ces derniers jours ?
         - Je l'ai vu hier après-midi à la Praia da Bica, sur sa moto. Il est trop beau ! Quelle chance tu as Eden. Rio est trop petit...
         - Pas le cœur à plaisanter Joao. Et d'abord Brito et moi c'est fini. Je n'ai pas le temps, tu m'excuseras mais il faut que j'y aille...
         - Aïe aïe aïe ! Eden, qu'est-ce que tu nous fais là, ça n'a pas l'air d'aller bien fort ? Bouge pas, j'arrive.
         - Non, Joao, je pars. Salut !

    Quel casse pied ce Joao ! Il a encore dû se faire larguer par son dernier petit chéri et cherche de la compagnie pour passer un week end à mourir avec sa soeur.

    Deux minutes plus tard elle est dans la rue. Elle marche lentement, un peu inquiète. Elle a peur que l'on fasse pression sur elle. Des affaires récentes révélées par la presse à Rio montre que la Police n'est pas tendre. Il faut dire que la criminalité est en hausse, y compris au centre ville, et les autorités policières sont soumises à de fortes pressions de la part des politiques pour obtenir des résultats avant les élections. Paris ou Rio, c'est pareil, se dit-elle.

    Elle reprend le même chemin que la veille, elle aurait pu prendre sa voiture, mais préfère marcher ; elle sera peut-être plus alerte devant l'inspecteur Pastor. Elle se demande comment elle va se présenter, si la police a déjà fait le lien entre Brito et la jeune femme, retrouvée morte ; elle se sent un peu perdue. Au loin, elle voit arriver un jeune homme qui la regarde avec insistance, elle n'y prête pas attention immédiatement. Il est vrai qu'elle est une très jolie jeune femme, aux cheveux châtains mi longs, de grands yeux noirs, assez grande, élancée, un port de tête majestueux. Il est assez rare qu'un homme la croise sans se retourner. A quelques mètres, elle remarque que le jeune homme arrivé à sa hauteur s'approche d'elle, lui tend la main.
         - Bonjour, Melle Clérie, comment allez-vous ? Ça fait longtemps qu'on ne s'est vu ?!
    Elle le regarde, dubitative
         - Bonjour... Monsieur ?
         - Jack Smith, nous nous sommes rencontrés chez le secrétaire d'Etat à l'environnement, Monsieur Brito da Silva.
         - Ah oui, bien sûr, comment allez-vous ?
         - Mais très bien, que faîtes-vous de bon matin sur la
    corniche ?
         - Je me rends à un rendez-vous. D'ailleurs il faut que je vous laisse.
         - Bien sûr, je ne vous retiens pas plus longtemps. Mais appelez-moi, je serai ravi de déjeuner avec vous pour que nous parlions de vos recherches
         - D'accord, j'en serai ravie également, je vous appelle en fin de semaine.

    En la quittant, Jack Smith se dit qu'elle lui a promis de l'appeler pour s'en débarrasser ; depuis qu'il la connaît, il n'a jamais réussi à créer un contact réel avec elle, comme si elle s'empressait de tuer dans l'oeuf toute tentative d'approche. Elle ne parlait jamais d'elle, ni anecdotes, ni confidences. Mais Jack ne s'avoue pas vaincu, il la trouve tellement jolie, il aime sa douceur froide, son air emprunté qui cachait mal sa volonté de fer. Si, cette fois, elle ne tient pas sa promesse, lui, se fait le serment de la prendre par surprise un jour chez elle, de la convaincre avec une place de choix sur le plus beau char du Carnaval. Des rêves pleins la tête, il pénètre dans le consulat du Royaume-Uni.


     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 14 Décembre 2006 à 17:36
    hum
    ça sentl'roussi,aimrais bien connaitre l'identité d'la fillotte q'est morte !(ya plein d'indice là,on dirai) :-) bizz, F.
    2
    Jeudi 14 Décembre 2006 à 17:51
    Tout cela est ...
    parfait ... Attendons la suite ....
    3
    Mercredi 24 Janvier 2007 à 11:12
    alors comme ca
    Brito c'est pas n'importe qui on dirait!!! Et à rio, ils ont aussi leur Sarko pour faire du rendement? lol
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :